ktha compagnie

Petites Urbanités Libres

Dans le cadre de la résidence à Confluences

Les Petites Urbanités Libres est un projet collectif, participatif et évolutif qui vise à rassembler artistes, urbanistes, habitants du quartier, curieux de la ville (…) autour d’une accaparation créative temporaire des Petites Urbanités Libres. Il a pour objectif la création d’une exposition le 25 juin 2011 dans les rues du quartier autour de Confluences, une occupation créative des Petites Urbanités Libres qui nous entourent.

Pour ce projet, la ktha compagnie a mis en place un site pariticipatif dédié. Un site qui est à la fois l’outil de travail de ceux qui s’impliquent dans le projet et un espace d’exposition du processus de cartographie des Petites Urbanités, de présentation des œuvres en train de se faire et un espace de discussion public.

http://pul.ktha.org

Petites Urbanités Libres repart pour une session intensive du 4 au 9 février 2013

Dans le cadre de Territoires en question, en partenariat avec la coopérative De Rue et De Cirque, avec le soutien de la Mairie de Paris, la Mairie du 13ème arrondissement de Paris, de l’école Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette et du Master Projets Culturels dans l’Espace Public – Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Organisé en lien avec la coopérative De Rue et De Cirque (2R2C), l’école nationale d’architecture de Paris La Villette (ENSAPLV) et le Master 2 Projets Culturels dans l’Espace Public de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (M2PCEP).

Un groupe réunissant une quarantaine d’étudiants de l’école d’architecture de la Villette ainsi que vingt étudiants du Master 2 Projets culturels dans l’espace public de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, accompagné par l’équipe de la ktha compagnie, mène un parcours d’exploration, de cartographie, de description et de mise en visibilité des P.U.L. dans le 13ème arrondissement de Paris.

Vous pouvez suivre les Petites Urbanités LIbres sur son site dédié http://pul.ktha.org, sur twitter @pul_ktha, sur facebook ou sur flickr.

newsletter

Pour recevoir les actualités de la ktha, laissez nous votre adresse. (Environ un e-mail par mois)