ktha compagnie

Laboratoires d’expérimentations théâtrales en milieux différents

Les laboratoires d’expérimentations théâtrales en milieux différents sont une série de rendez-vous proposés par l’Usine et la ktha compagnie. Dans une dynamique de recherche artistique et de partage, la ktha ouvre ses champs d’exploration.
Ainsi, pendant deux ans, la ktha compagnie propose d’explorer différents contextes avec des artistes intéressés à la question de la dramaturgie en espace public.

À chaque session, un groupe se constitue : 4 membres de la ktha et 6 artistes, professionnels ou en voie de professionnalisation. Une recherche collective. Un champ de recherche défini. Une semaine intensive, concentrée, hébergement et repas ensemble. Un compte-rendu public en fin de session.

Premier laboratoire : La ville, la nuit.
La Métropole toulousaine. Du 9 au 13 décembre 2019
Est-ce qu’il y a une heure pour faire du théâtre ?
Et pour être spectateur, spectatrice ?
Qu’est-ce que l’heure change ?
Comment ça vit la ville, la nuit ?
Est-ce qu’on s’entend, est-ce qu’on se voit mieux dans le noir ?
Est-ce que les éclairages s’éteignent ?
Qu’est-ce qu’on dit à 4h du matin ?
Qu’est-ce qu’on entend ?
Comment on éclaire la nuit ?
Comment on s’y parle ?
Qui on croise ?

Deuxième laboratoire : La distance entre l’interprète et le public.
Du 6 au 10 juillet 2020
Comment te dire des mots d’amour de si loin ? / Je te dérange si je suis vraiment tout près ? / Aujourd’hui, avec nos masques comment on se parle ?
Parce qu’un même texte ne dit pas la même chose s’il est dit dans un talkie-walkie depuis l’autre bout de la ville, d’un toit d’immeuble, crié depuis un balcon ou chuchoté dans l’oreille sur un quai de métro, haleté par un·e comédien·ne qui court de l’autre coté du trottoir ou nez contre nez sur un banc.

Troisième laboratoire : Le trottoir.
Du 14 au 18 décembre 2020
Le trottoir peut-il être un espace de représentation ? Comment on place le public ? Il se met où, de lui-même ? et les interprètes ? Quel est le lien avec la rue ? le caniveau ? Est-ce qu’on s’y rencontre, est-ce qu’on s’y croise ? Quelle est la différence ? Elles sont où, les limites, les frontières entre l’espace de la représentation et celui du public, entre la vie vraie et le temps du spectacle ? Comment on fait avec les flux ? C’est quoi un passage piéton ? Comment on traverse ? Et le trottoir, qui le vit, comment ? Comment on se parle par-dessus la rue ? Comment être discrets ou se faire voir ?

Quatrième laboratoire : Les transports.
Du 5 au 9 avril 2021
Comment on se déplace, on se transporte ?
Qu’est-ce qu’on voit, qu’est-ce qu’on regarde en chemin ? Comment s’adresser aux gens dans les transports ? Comment profiter du flux pour charrier des idées, des émotions, du sens ? Est-ce que le flux a un sens ?
C’est quoi le public du bus ? du métro ? du feu rouge ? C’est quoi l’art des embouteillages ? Comment on joue en chemin ?
Est-ce qu’on peut faire de l’art sous les pubs ?
Combien de temps il faut pour développer ?
Qu’est-ce que l’heure change à notre écoute ? Est-ce qu’on peut faire du théâtre en se déplaçant ? Est-ce qu’il faut s’arrêter pour bien faire ? Est-ce qu’il faut s’arrêter pour bien écouter ?
Est-ce qu’on peut faire s’arrêter les gens sur le chemin du travail ? Qu’est-ce qu’on doit leur dire ?

newsletter

Pour recevoir les actualités de la ktha, laissez-nous votre adresse. (Environ un e-mail par mois)